Le sacrement de Réconciliation

"Le Seigneur Jésus-Christ est le médecin de nos âmes et de nos corps. II a pardonné ses péchés au paralytique et il lui a rendu la santé du corps." (Marc 2, 1-12). Il a voulu que son Église continue son œuvre de guérison et de salut, par la force de l'Esprit Saint.

C'est le but des deux sacrements de la guérison : le sacrement de la Pénitence et de la Réconciliation et le sacrement de l'Onction des malades.

Le don du retour vers Dieu

Le pardon des péchés commis après le Baptême est accordé par le sacrement dit de la conversion, de la confession, de la Pénitence ou de la Réconciliation.

Revenir à la communion avec Dieu par la conversion est un mouvement suscité par la grâce de Dieu plein de miséricorde et désireux de sauver tous les hommes.

Nous devons demander cette grâce pour nous-mêmes comme pour les autres.

Ce que dit le catéchisme de l'Eglise

Ceux qui s'approchent du sacrement de Pénitence y reçoivent de la miséricorde de Dieu le pardon de l'offense qu'ils lui ont faite et du même coup sont réconciliés avec l'Église que leur péché a blessée et qui, par la charité, l'exemple, les prières, travaille à leur conversion "...

Source : Site de la conférence des évêques de France

Sur la paroisse

Il est possible de recevoir le sacrement de réconciliation

en s’adressant directement à un prêtre

(Ne pas hésiter à l’appeler et prendre un RDV par téléphone)

en venant à une des permanences de confessions ci-dessous

- à Champagne, à l’église, le samedi, de 11h à 11h30

- à Saint-Désirat, à la cure, le jeudi, de 10 h 00 à 11 h 30

- à Andance, à l’église, le samedi, de 10 h 00 à 11 h 30